Geneviève Guilbault et l’image médiatique des femmes politiques en temps de crise

Le regard porté par les médias sur les femmes politiques les ramène encore souvent à leur identité sexuée. Il ne suffit que de prêter attention aux qualités – ou plutôt aux défauts – imputés aux professionnelles de la politique dans les articles et reportages. Le texte de Denis Lessard intitulé « Geneviève Guilbault : ce qu’on ne voit pas » et publié le mercredi 11 septembre dans La Presse est en un exemple éloquent.

5d76ab6a3b00002a74d0c3d9
Geneviève Guilbault représente la circonscription de Louis-Hébert. Crédits photo : La Presse canadienne

Revenant sur les déclarations controversées de la ministre de la Sécurité publique qui a dit avoir « congédié » certains employés de son cabinet qui n’avaient pas « la capacité de suivre le rythme », Denis Lessard analyse ce qui se cache derrière l’image « impeccable  » de la numéro deux du gouvernement Legault. Le journaliste politique commence par mettre en exergue les qualités toutes « féminines » de Geneviève Guilbault ; elle possède le « bon ton », le « calme » et l’ « empathie » (expressions d’une réalité pratique héritée de la division genrée des rôles) nécessaires pour gérer ses dossiers ministériels. Il souligne ensuite que Guilbault présente le reflet d’une « jeune femme parfaite » qui se veut la collaboratrice idéale pour François Legault puisque capable de « concilier son rôle de mère de famille » et de « vice-première ministre du Québec ».

Mais derrière son image de superwoman de la politique, pour reprendre les mots de la chercheuse française Simone Bonnafous, elle ferait preuve d’une agressivité féminine qui lui donne mauvais genre (à considérer dans les deux sens du terme). Lessard relève ainsi que derrière les portes fermées du cabinet ministériel ses « sautes d’humeur », sa « hargne et rivalité à l’endroit des collègues » et son « aversion viscérale vis-à-vis des péquistes, des syndicats et même des Montréalais en général » ternissent son lustre doré.

Ajoutant que la  ministre Guilbault a transgressé une règle non écrite du monde politique en taxant ses ex-collaborateur.rice.s d’incompétence, il la rapproche par la suite des ex-ministres Lise Bacon, Michelle Courchesne et Martine Ouellet, qui elles aussi avaient la réputation d’être de « dures patronnes ». Comme pour équilibrer ses propos, Lessard, usant d’un euphémisme, indique que l’ex-premier ministre Lucien Bouchard et l’ex-ministre libéral Michel Pagé « pouvaient aussi perdre patience ».

Mon propos n’a pas pour objectif de porter un jugement éthique sur l’attitude et les agissements de la ministre Guilbault ni de la défendre, mais plutôt de montrer que dans le champ politique les députées se heurtent à la persistance de normes sociale leur prescrivant des comportements ; elles doivent posséder des qualités dites féminines (empathie, proximité, écoute, pragmatisme) attendues par l’opinion publique, la classe politique et les médias, tout en étant, mais pas trop, suffisamment fortes et combatives pour s’imposer dans un monde encore dominé par les hommes. Une étude des politologues Sylvie Pionchon et Gregory Derville montre que les rares femmes politiques accédant à de hautes fonctions ministérielles sont en général exigeantes, voire « dures » avec leur entourage parce qu’elles doivent prouver qu’elles ont leur place. Cette étude souligne aussi que leurs moindres écarts de conduite ou gestes et paroles perçus comme « conflictuels » ou « agressifs » prennent des proportions considérables dans l’écosystème médiatique. On peut se poser la question : un ministre homme aurait-il eu droit à un traitement médiatique similaire à celui de Geneviève Guilbault ?

Anne-Marie Pilote & Arnaud Montreuil

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s